Le networking, comment ça marche ?

by Tomek Joos

La fin de l’année approche et avec elle, traditionnellement, toutes sortes de réceptions de fin d’année ou du nouvel an. En plus d’être l’occasion de bavarder, ces réceptions sont également très pratiques pour créer de nouveaux contacts avec d’autres entrepreneurs. Pourtant, le networking n’est pas si évident qu’il en a l’air. C’est pourquoi vous trouverez ci‑dessous 5 conseils pour construire votre réseau au cours de la période à venir.

 

          1. Le networking, ça commence en ligne

Pour une grande part, le networking ne passe plus par l’ordinateur ou le smartphone, un verre à la main. Un simple clic vous permet d’ajouter des contacts sur les réseaux sociaux, comme Facebook et LinkedIn, ce qui nécessite donc beaucoup moins d’efforts que dans la « vraie vie ». Il est bien sûr important d’entretenir ces contacts en ligne, et donc de rester actif sur les réseaux sociaux. Plus vos contacts verront votre nom, plus ils se souviendront vite de vous.

 

          2. N’exagérez pas

Lorsque vous vous rendez à des événements pour développer votre réseau, l’idée n’est évidemment pas d’aller aborder tout le monde. La qualité est toujours préférable à la quantité : optez pour quelques conversations intéressantes plutôt que pour 50 prises de contact expéditives. Le plus important est toujours de bien comprendre le travail et les besoins de quelqu’un et inversement, de sorte que les deux parties puissent ultérieurement tirer avantage de leur rencontre.

 

          3. Tenez vos promesses

Beaucoup de networkers débutants commettent l’erreur fatale de revenir vers leurs nouveaux contacts dès le lendemain par e-mail ou téléphone. Une telle attitude évoque vite « je veux vous vendre quelque chose », mieux vaut donc l’éviter. Si vous avez convenu de recontacter la personne pour un sujet spécifique, bien sûr, vous pouvez le faire. Rien n’est plus agaçant que d’attendre un appel ou e-mail promis.

 

          4. Ne laissez passer aucune occasion

Ce sont parfois les autres qui vous mettent en contact avec certaines personnes. Dans ce cas, n’hésitez pas à approfondir car vous pourriez y trouver des opportunités intéressantes. Dans le pire des cas, cela ne vous apportera rien, si ce n’est, du moins, une image positive. Retenez toujours que prendre soi-même contact est toujours la meilleure façon de procéder.

 

          5. Last but not least, ou peut-être pas ?

Un conseil très important si vous souhaitez faire du networking lors d’événements : arrivez à temps. Il est bien plus facile d’aborder des gens lorsqu’il n’y a pas encore trop de monde. Vous pouvez faire connaissance avec les organisateurs et intéresser plus rapidement les gens à ce que vous avez à dire. Pensez-y surtout pour les personnes très occupées ou difficilement accessible : le meilleur moment pour les approcher est tôt dans la soirée.

 

Envie d’en savoir plus ?

Vous avez envie de transformer vos relations en succès personnels ou professionnels mais ne savez pas comment vous y prendre ? Le networking est, pour un entrepreneur, une compétence d’une importance capitale, mais elle n’est pas si facile à intégrer pour tout le monde. Grâce à notre formation ‘Networking : nouer les bons contacts professionnels’, apprenez toutes les ficelles du métier.

 

Source : Geertconard.blogspot.com

Également intéressant pour vous